Le Bruit des Ombres s'inscrit dans une démarche citoyenne. Ce qui l'anime avant tout c'est faire entendre la parole souterraine, étouffée, celle de l'Ombre. Quand Maria Casarès enfant demandait à son père : ''Papa, c'est où l'endroit où l'on crie ?'' Son père lui répondait : ''Sur une scène de théâtre. La compagnie est née de ce besoin furieux de crier, du désir de faire du bruit pour soi ou pour autrui; de l'envie de donner la parole à ceux qui ne l'ont pas, à ceux qui n'ont pas les mots ou ne peuvent les dire. 

Et peu importe si tout cela ''ne signifie rien'' ou que nous fassions ''un peu de bruit dans beaucoup d'ombres'', nous aurons vécu.

 

''La vie n'est qu'une ombre en marche, un pauvre acteur,

Qui se pavane et se démène son heure durant sur la scène,

Et puis qu'on n'entend plus. C'est un récit

Conté par un idiot, plein de bruit et de fureur,

Et qui ne signifie rien.''

 

William Shakespeare, Macbeth

''Ô vous que votre âge défend,

Riez ! tout vous caresse encore.

Jouez ! chantez ! soyez l'enfant !

Soyez la fleur ; soyez l'aurore !

Quant au destin, n'y songez pas.

Le ciel est noir, la vie est sombre.

Hélas ! que fait l'homme ici-bas ?

Un peu de bruit dans beaucoup d'ombre. ''

 

Victor Hugo


le Bruit des Ombres

lebruitdesombres@gmail.com