Jérémy Fisher / une pièce de théâtre jeunesse

 

Mohamed Rouabhi nous raconte l'histoire de Tom et Jody et de leur fils Jéémy, un enfant dont la ressemblance avec un poisson va se révéler de plus en plus évidente. Comment ses parents vont-ils faire face à cette situation? Comment Jérémy va-t-il vivre sa différence? Comment le monde autour d'eux va-t-il réagir ? C'est à travers les yeux de Jérémy l'enfant-poisson et ses souvenirs, que l'histoire nous est contée.

Outre les thèmes qui y sont abordés, ce texte nous a séduits par l'équilibre maintenu entre gravité et légèreté, par son style mêlant le réalisme au surnaturel, par son onirisme, enfin par son rythme, chaque scène dans sa brièveté faisant avancer notoirement l'action, que ce soit par le récit ou par les moments dialogués.

Mais au-delà d'une pièce sur la différence et la tolérance, cette histoire pose aussi un regard sur le départ d'un enfant pour vivre sa propre vie. Il évoque les difficultés et bonheurs que tous les parents ressentent en accompagnant leurs progénitures dans cette aventure de l'éducation.

Le texte est édité chez Actes Sud Heyoka Jeunesse et Mohamed Rouabhi le dédie ''aux enfants seuls ou qui le seront un jour.'' 

 

  

''L'amélioration d'un groupe n'a pas pour base l'élimination des moins bons ni la sélection des meilleurs. Elle vient des handicapés qui ont surmonté leur handicap ! C'est une des leçons de la biologie qui a montré que les grands bonds en avant de la vie ont été accomplis par des handicapés. Un infirme, c'est quelqu'un qui ne sait pas faire certains actes que les autres réussissent. Mais il sait faire d'autres choses que les autres, eux, sont incapables de mener à bien. Le handicapé peut donc se trouver à l'origine d'une bifurcation de l'espèce. Or l'aventure de la vie, c'est une succession de bifurcations réussies. Nous, les êtres humains, sommes l'aboutissement de plusieurs bifurcations qui, toutes ont été créées par des handicaps surmontés.''

Albert JACQUARD (ASSANTE, 2003)

 

En ce siècle où nous a quitté le grand humaniste Albert Jacquard, chacun de nous peut se questionner sur le regard qu'il porte envers les hommes, femmes et enfants dits handicapés. Ne parle-t-on pas de monde du handicap? Comme s'il y avait deux mondes, celui des non handicapés et celui des handicapés? Pourtant à l'heure des ordinateurs, nous découvrons que ces hommes, femmes et enfants se libèrent peu à peu du carcan que la société leur a imposé depuis des siècles : soit en les enfermant dans toutes sortes de stéréotypes, soit en les traitant comme des êtres dépourvus de sensibilité ou même de réflexions intellectuelles. Aujourd'hui une femme privée de la parole et ne s'exprimant que par sons ou par cris communique grâce à un ordinateur muni d'un système de reconnaissance oculaire dirigé vers son clavier : une voix d'ordinateur nous livre sa pensée. Ainsi, la communication entre ces deux mondes si tant est qu'ils existent peut se réinventer et nos mentalités évoluer. Mais il y a encore beaucoup à faire ! Et plus particulièrement en France où un rapport de l'Unicef déplore que 20000 enfants handicapés ne soient pas scolarisés.

 

// autre regard

 

Jim Sinclair, une personne autiste a écrit:

 

"Être autiste ne signifie pas être inhumain. Cela signifie être étranger. Cela signifie que ce qui est normal pour les autres ne l'est pas pour moi et ce qui est normal pour moi ne l'est pas pour les autres. À certains égards je suis très mal équipé pour survivre dans ce monde comme un extraterrestre échoué sur la terre sans manuel d'orientation. Mais ma personnalité est intacte, ma conscience de moi n'est pas altérée. Je trouve beaucoup de sens et de valeur à ma vie et je n'ai aucune envie d'être guéri de moi-même. Si vous voulez m'aider, n'essayez pas de me confiner à une mince partie du monde que vous pouvez changer pour me caser. Accordez moi la dignité de me rencontrer selon mes propres termes. Reconnaître que nous sommes également étrangers l'un à l'autre, que ma façon d'être n'est pas simplement une version déficiente de la vôtre. Interrogez vous sur vos présupposés. Définissez vos mots. Travaillez avec moi à construire davantage de ponts entre nous.''

Jim Sinclair

 


Distribution

 

Jérémy Fisher / Virginie Perret

le père et le médecin / Romain Falguières

la mère / Vladia Merlet

le représentant / David Cabiac

 

mise en scène collective

regards complices / Ania Svetovaya et Polina Borisova

 

écriture / Mohamed Rouabhi

construction marionnette et illustrations / Polina Borisova

création sonore, live electronics / David Cabiac

conception film d'animation / Ania Svetovaya

création lumière / Véronique Bridier

costumes / Thalia Heninger

construction décor / Alain Cazaux

visuel affiche / Polina Borisova

typographie, mise en page / Chirurgie Graphique

régie générale / David Cabiac 

chargé de production / Vincent Claverie

chargée de diffusion / Florence Loulier


spectacle labellisé La Belle Saison

production / le Bruit des Ombres

 

// coproduction

ADAMI, Créa'fonds, Conseil Général 47, DRAC Aquitaine, OARA, Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois (47), SPEDIDAM, Théâtre Georges Leygues de Villeneuve-sur-Lot (47), Le Sillon Théâtre de Clermont l'Hérault (34)

 

// partenaires

l'UsinoTOPIE, Fabricants d'ailleurs  à Villemur-sur-Tarn (31), l'Espace Culturel la Forge de Portets (33), le Lieu du Chantier Théâtre - Pôle de Création pour l'Enfance et la Jeunesse (24), l'Espace Culturel Treulon de Bruges (33), la ville de Hautefage-la-Tour (47), Hameka (64)

 

La compagnie le Bruit des Ombres a bénéficié de l'accompagnement d'Aquitaine Active.

 

// lieux de résidences

- l'Espace Culturel La Forge de Portets (33)

- l'UsinoTOPIE, Fabricants d'ailleurs à Villemur-sur-Tarn (31)

- le Théâtre de Clermont-l'Hérault (34)

- l'Espace Culturel Treulon de Bruges (33)

- Le Lieu du Chantier Théâtre (24)

- la Commune de Hautefage-la-Tour avec la CAGV - Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois (47)


// Jérémy Fisher est passé par 

- la saison Jeune Public du Grand Villeneuvois - CAGV (47), le Champ de Foire de Saint André de Cubzac (33), l'Espace d'Albret de Nérac (47), la Communauté de Commune Maremne Adour Côte Sud (40), l'Espace Culturel Treulon de Bruges (33), le Théâtre le Sillon de Clermont l'Hérault (34), Fumel Communauté (47), le Théâtre des Mazades de Toulouse (31), le Festival Brikabrak (24), le château d'Excideuil - Agence Culturelle 24, le festival Mano a mano à Marmande (47), le Dôme de Talence (33), Villenave-de-Rions (33) - CDC du Vallon de l'Artolie, Pondaurat (33) - CDC du Sud Réolais, Saint-Denis-de-Pile (33) - MKP Musik à Pile, Théâtre Cravey de Lateste-de-Buch (33) 


le Bruit des Ombres

lebruitdesombres@gmail.com